Dans quelles conditions peut-on faire un trekking au Maroc ?

trekking au maroc

Le trekking au Maroc est une activité qui est de plus en plus appréciée par les populations, elle permet de retrouver le contact avec la nature et l’environnement naturel. C’est une activité qui permet aussi à ceux qui la pratiquent de maintenir, voire d’améliorer leur condition physique. Mais le trekking est-ce une activité que tout le monde peut pratiquer ? Certains pensent qu’ils n’ont pas le niveau pour assurer lors d’une telle activité et jugent donc qu’ils ne méritent pas de s’y adonner. Il est important de préciser que vous n’avez pas besoin d’être Rambo ou un militaire pour vivre des aventures de trekking. Vous avez juste besoin de bénéficier d’une bonne condition physique en général. Cela ne veut pas dire non plus que vous pouvez vous lever un matin et décider d’aller faire un trekking de trois semaines dans les montagnes les plus proches. Marcher est différent de marcher pendant plusieurs jours d’affilée avec une charge sur le dos. Comme toute autre activité, le trekking demande de la préparation, il faut s’y prendre doucement et évoluer progressivement.

Dans quelles zones montagneuses peut-on faire du trekking ?

Le physique n’est tout de même pas le plus important. L’aspect le plus important est d’avoir le moral pour se lancer dans cette activité. Une personne qui possède des muscles n’est pas forcément celle qui arrivera au bout de son parcours. Par contre une personne patiente et endurante qui a moins de muscles peut y arriver. La volonté, la ténacité, sont des armes importantes et à ne pas négliger dans l’aventure du trekking. De nombreux endroits sont adaptés pour la pratique de trekkings au Maroc, ce pays regorge de nombreux espaces comme la chaîne de l’Atlas, au Népal aussi on trouve des montagnes qui font l’affaire, notamment l’Himalaya. Ces deux endroits sont des lieux de prédilection pour les passionnés de trekking dans les montagnes.

La chaîne de l’Atlas au Maroc offre de nombreuses opportunités aux passionnés du trekking au Maroc. Ils peuvent marcher en basse, en moyenne, mais aussi en haute montagne. L’Atlas culmine à 4 165 mètres au niveau du mont Toubkal. Dans l’Himalaya on retrouve les sommets les plus hauts de la planète et on peut y trouver des itinéraires de trekking assez aisés à surmonter. Parmi les itinéraires les plus connus, nous pouvons citer le tour des Annapurnas. Le Pérou et ses Andes sont aussi de plus en plus appréciés. Les Alpes françaises à trois heures en TGV de Paris continuent d’attirer les trekkeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*