La Place Jamâa el Fna à Marrakech

jamaa-el-fna

Le compositeur et écrivain Paul Bowles dit que “sans la place Jamâa El Fna, Marrakech serait une ville comme les autres ». Mais elle ne l’est pas… elle n’est certainement pas une ville comme les autres.

La place, en plus d’être le centre géographique, social, culturel, économique et émotionnel de la ville, est un endroit absolument unique au monde. Son ambiance émouvante et hétérogène, l’idiosyncrasie de ses spectacles et son mélange culturel, ethnique et social laissent une trace ineffaçable sur chacun et chacune de ses visiteurs.

 

La place Jamâa El Fna, qui date du XIème, est la place principale de Marrakech et le lieu le plus célèbre de la Ville Ocre. Elle se trouve à quelques mètres du minaret de la Koutoubia, construit par les almohades au XIIème siècle et qui servit de modèle à la très célèbre Giralda de Séville. Chaque année elle accueille plus d’un million de touristes, en plus des marrakchis innombrables et permanents.

Ils existent plusieurs hypothèses à propos de l’origine du nom de la place. Le mot « djemaa » signifie « mosquée » en arabe, mais elle réfère également à n’importe quel lieu d’assemblée ou de congrégation. Par contre, le terme « fna » reste plutôt mystérieux, puisqu’il renvoie à l’idée du néant et de la mort. Donc, les deux théories philologiques principales signalent vers deux traductions possibles: la première ferait référence à une mosquée almoravide qui serait maintenant disparue et qui signifierait « emplacement de la mosquée détruite »; l’autre, beaucoup plus macabre, serait traduite par « assemblée des morts », en allusion aux exécutions capitales et aux têtes coupées qui s’y exhibaient.

Jamâa El Fna est une des places les plus grandes et les plus animées du monde, en plus d’être, comme l’indique l’écrivain espagnol Juan Goytisolo dans son article Les mille et une nuits de la place Jemâa-el-Fna, « l’unique lieu de la planète où, chaque jour de l’année, musiciens, conteurs, danseurs, jongleurs et bardes jouent devant une foule nombreuse, dans un perpétuel renouvellement ».

Les distractions dans la place sont innombrables et curieuses, et elles comprennent, entre autres, des charmeurs de serpents, des tatoueuses de henné, des conteurs d’histoires, des devins, des guérisseurs, des scribes publics, des danseurs travestis, des acrobates, des marabouts ou maîtres spirituels qui exposent leurs doctrines, des dentistes ambulants, des vendeurs d’eau, des dompteurs de singes de macaques berbères, des musiciens de toutes sortes, des attractions de foire, des magiciens et des commerçants de potions traditionnelles.

En plus des distractions constantes et bigarrées, la place est pleine de stands de nourriture qui prolifèrent à la tombée du jour et entourée de nombreux cafés et restaurants. A côté de la place s’ouvre le souk le plus grand de tout le Maroc, organisé selon les noms des différents métiers et artisanats qu’on y vend: épices, bijouterie, fer forgé, cosmétiques, tapis, cuir, etc.

Jamâa El Fna a souffert d’innombrables agressions tout au long de son histoire et sa taille a été réduite progressivement et considérablement. Les premiers efforts pour conserver la place datent déjà de 1922, lorsqu’un dahir ou décret royal disposait que la place soit considérée comme un endroit à protéger contre les cupidités urbanistiques. Mais la place continua à subir les agressions du ciment jusqu’à ce que, grâce à l’intense effort de l’écrivain Juan Goytisolo pour conserver son patrimoine culturel, menacée par la spéculation immobilière ou, selon son propre termes, les forces « industrigantes », elle fut considérée à partir de l’année 2001 comme Patrimoine Oral et Immatériel de l’Humanité.

 

Je vous invite donc ferventement à visiter cette place extraordinaire et unique, où Hitchcock tourna plusieurs séquences de son film « L’homme qui en savait trop » et donc le patrimoine oral et culturel est un véritable privilège mondial. Les hôtels à Marrakech sont économiques et de premier choix, bien que vous pouvez également loger dans une des charmantes et typiques riads de Marrakech, situées très près de cette place fascinante et universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*